Sirala
Ce forum est actuellement en construction.
Repassez plus tard, ou tenez-vous au courant sur le blog siralacinders.tumblr.com !

Sirala

Forum rpg fantasy/sci-fi
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les organisations et institutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Sugar Lord
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 06/04/2012

MessageSujet: Les organisations et institutions   Sam 22 Juin - 20:35

Humains

Le B.R.H.

Les Brigades de Répression des Hybrides, ou B.R.H., sont un groupe militaire auxiliaire de l'Armée Fédérale chargé de la sécurité dans le domaine du commerce d'hybrides. Il se charge d'arrêter les marchands clandestins et de démanteler leur éventuel réseau, de capturer les hybrides en fuite et d'assurer la sécurité au sein des installations à risques, tels que les Marchés aux Hybrides des établissements Koyo ou les laboratoires d'expérimentation Ernstat. Pour cela, ils bénéficient d'un équipement à la pointe de la technologie, d'un programme de formation et d'entraînement intense et d'un réseau d'information relativement efficace.

À leur charge sont aussi attribués les terroristes hybrides, notamment les Araignées qui sévissent depuis la fin de la guerre. Leur efficacité et certaines rumeurs sur leurs moyens radicaux et leurs liens avec les services Ernstat leur a valu le surnom de Chasseurs d'Ivoire.

Le B.R.H., à l'époque de la guerre, était une simple division de soldats chargés des prisonniers de guerre, qu'on surnommait "les Brigadiers". Lorsque les compagnies de commerce hybrides ont commencé à apparaître vers 2055, leur rôle a rapidement évolué, d'abord comme fournisseurs, puis contrôleurs. Même s'ils dépendent toujours, du moins sur le papier, de l'Armée, ils possèdent leur propre Chef d'État-Major, actuellement le Général James Varney, qui bénéficie d'une très grande autonomie. Même s'il est sensé recevoir ses ordres du Ministre de la Défense, James Varney agit rarement sans consulter le Président lui-même.

Le B.R.H., sorte de symbole de la victoire de l'homme sur les bêtes, est une grande source d'honneurs. Faire partie des officiers de rang supérieur peut ouvrir la voie au respect et aux hautes sphères de la société. Cependant ce respect se limite souvent à la Fédération : en 2059, deux années après la fin de la guerre, un contrat a été passé entre la Fédération et Irita stipulant l'interdiction de faire entrer un agent sur leur territoire, malgré leurs excellents liens commerciaux. Autrement, ils sont actifs aussi bien dans toute la Fédération que dans les Îles Équatoriales ou le tout nouveau Port de Deres, sur le continent sauvage.

Contrairement à d'autres institutions militaires telles que l'armée fédérales, il est extrêmement rare d'y trouver des hybrides, même en tant que simple personnel ménager. Peu d'exceptions ont été faites, et souvent, les hybrides qui se voyaient octroyé l'« honneur » d'intégrer le B.R.H. en tant que soldats n'étaient pas mieux vus du public ou même de leurs propres collègues.



Les centres médicaux Ernstat

Les centres médicaux Ernstat existent depuis deux centaine d'années, mais leur rôle tout comme leur nom a beaucoup évolué jusqu'à aujourd'hui. Au départ une unique pharmacie familiale, elle devint un réseau d'hôpitaux puis se vit embelli de laboratoires de recherches en tous genres.

La famille Ernstat ne fut impliquée qu'à partir du début de la guerre, lorsque Harold Ernstat en fut nommé à la tête pendant la fin des années 2040. C'est lui qui a découvert le Siral, et il sut en tirer profit de manière à prendre la tête des projets de recherches sur cette nouvelle énergie, devenant bientôt l'un des héros de la Fédération.
Pendant la guerre, la plupart de leurs ressources furent employées à fournir les soldats en équipements efficaces, mais le Siral permit aussi de nombreuses découvertes dans la médecine et les appareils domestiques. Aujourd'hui, même après plus de quarante années de recherches, ils sont encore loin d'avoir réalisé tout le potentiel de cette substance fascinante.

Le rôle des services Ernstat pendant la guerre leur a également permis de gagner en influence, tout comme les frasques de leur nouvelle directrice, Bérénice Ernstat, nommée en 2084 et connue pour tenir tête au gouvernement, aux journalistes et à quiconque critique ses méthodes et objectifs. L'indépendance nouvelle des centres de recherches n'est pas particulièrement du goût de tout le monde, mais aucun incident n'a pu être retenu contre eux pour l'instant.

À Ernstat sont affiliés des médecins généraux autant que des scientifiques de renom, et leurs recherches sur le Siral dans des domaines techniques et médicaux ne sont pas inconnus du grand public, tout comme leurs tests sur cobayes hybride, hués par certains et encouragés par d'autres. Leurs liens avec l'armée et particulièrement le B.R.H. Est connu de tous, mais rarement discuté.

La compagnie Koyo

Leader international du commerce d'hybrides, la compagnie Koyo en possède également le monopole. Dirigée par la directrice générale Ayuka Koyo, la compagnie a rapidement grandi jusqu'à éclipser ou absorber tous ses concurrents. Tout magasin n'étant pas approuvé par la compagnie est considéré comme illégal.

La compagnie originale, autrefois nommée Sparks, a été créée en 2055, pendant la Guerre de Sept ans, et a depuis connu une croissance lente mais régulière jusqu'au jour où un évènement marque l'histoire de l'entreprise d'une pierre noire : le 22 Juillet 2078, une grande partie des stocks du Marché du siège sont vidés lorsqu'un commando du groupe terroriste des Araignées s'y attaque. Victime du scandale médiatique, l'entreprise Sparks est contrainte de nommer un nouveau directeur afin de sauver la boîte qui alors n'était pas seule dans le domaine. Ayuka Koyo a été nommée à sa tête peu après cet évènement, provoquant contre toute attente un bouleversement total dans l'organisation de la compagnie et du commerce d'hybrides en général, conduisant à la prospérité et à la domination de son entreprise sur le marché.

L'ancien directeur de la compagnie, Amid Leyma, délaissé, ne se rappela aux médias que lorsqu'il fut assassiné dans sa maison de vacances, possiblement par l'une des têtes de liste du terrorisme hybride, "Flame".

Le siège de Koyo se situe au cœur de la capitale Splendia et présente sa plus belle place aux enchères, sous la forme d'une immense cour avec plusieurs scènes de théâtres de style baroque où sont présentées les articles. Ceux-ci arborent les plus beaux apparats et font la démonstration de leurs talents développés par l'équipe éducative du Marché afin d'attirer d'éventuels futurs propriétaires. Le spectacle est très prisé, popularisé par les mesures publicitaires prises depuis la nomination d'Ayuka Koyo, et de nombreux touristes font le déplacement ne serait-ce que pour assister aux démonstrations.
Le service de sécurité du bâtiment collabore en permanence avec le B.R.H. et les incidents y sont extrêmement rares, grâce à l'efficacité des agents et de l'équipement de pointe utilisé par la compagnie.

Aujourd'hui, 107 Marchés existent sur la totalité du territoire de la Fédération, en comptant le siège de la compagnie ; il y en a également plusieurs sur les Îles Équatoriales, même s'ils ne connaissent pas le même succès.

Tous les hybrides domestiqués par Koyo sont équipé d'un collier restrictif et bénéficient d'un programme empêchant tout comportement dangereux vis à vis des clients, des autres habitants de la Fédération et de ses semblables. Sous ce collier, à la base de la nuque, se trouve un code permettant de restituer tout hybride perdu à son propriétaire.
Les services Koyo impliquent non seulement le fournissement d'hybrides en bonne santé pour toute famille désireuse de main d'œuvre ou de compagnie, mais aussi l'éducation pour un usage en particulier, ainsi que la sélection d'espèces afin de renouveler régulièrement son catalogue.


L'armée fédérale

Après la guerre, l'armée s'est en partie reconvertie en police, services de pompiers et de médecins ; toutefois ils sont toujours présents, prêts à reprendre du service. Pour cela, la plupart des institutions policières de la Fédération inclue des membres très doués en termes de combat et de stratégie.

Hybrides


Les Araignées

Si les Hommes généralisent en appelant Araignée tout terroriste hybride, ils savent qu'un groupe en particulier bénéficie d'un réseau de communication, d'armes et d'équipements évolués, et sévit depuis la fin de la guerre, effectuant diverses opérations criminelles telles que vandalisme, sabotage, assassinat, attentat...

Les Araignées se montrent peu et n'affichent aucune volonté de négociation. Le moindre de leurs actes sont reportés aux informations, renforçant la peur et le mépris qu'éprouve déjà la population Fédéralienne.
Une de leurs divisions est à l'origine du grand "Vol d'hybrides" de 2078, qui faillit provoquer la ruine des entreprises Koyo.

Le chef à leur tête est surnommé "la Tarentule". Il est encore impossible de savoir s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle, d'un jeune, d'un vieux ou encore combien de Tarentules il y a eu depuis le début des actions des Araignées, et cela même pour la plupart de ses propres agents. Sa tête est mise au prix le plus élevé de l'histoire  après-guerre, humains et hybrides confondus.

Le quartier général des Araignées se trouve en réalité à Libérine, sous la Grande Plaine. Ses rangs sont formés des anciens combattants de la Guerre de Sept ans ayant choisi de rester sur le continent Sieg et de continuer à se battre, ainsi que de leurs descendants. Même s'il constitue toujours une grande partie de la population et occupe la plupart des postes supérieures dans la hiérarchie, son importance est remise en cause par la dernière génération.

Beaucoup pensent que Flame, la seconde terroriste hybride la plus recherchée du continent, en fait partie.


Les Chasseurs

De nombreux problèmes se posent lorsqu'on choisi de vivre sous terre, parmi eux, celui de la nourriture. Même si le Siral et les pouvoirs de certains hybrides permettent de faire briller une source de lumière semblable au soleil et ainsi de faire pousser des plantes et d'élever des animaux, Libérine compte maintenant plusieurs dizaines de milliers d'habitants. La place autant que l'énergie manque ici-bas, c'est pour cela que les Chasseurs ont été mis en place.

Il s'agit d'hybrides de tous les âges, chargés de ramener de la nourriture et des informations sur l'activité dans la plaine. Certains d'entre eux vont jusqu'à MontCristal afin d'échanger les dernières nouvelles de la Fédération avec les habitants ralliés à leur cause.

Les jeunes hybrides peuvent rejoindre les Chasseurs dès l'âge de seize ans, en passant un test permettant de vérifier si la recrue est capable de se débrouiller seul ou en groupes dans la nature, même s'ils travaillent souvent par paire.

Il leur arrive de rendre service aux Araignées implantés dans la ville, ou même qu'il y ai des hybrides cumulant ces deux fonctions.


Les Sentinelles

Les Sentinelles sont les gardiens de la cité d'Astarven. Ils ont été reconnus pour leurs talents à la chasse, pour leur force, leur discrétion et leur habileté, et la population de la cité leur confie sa sécurité lorsqu'ils partent en expédition pour éloigner les prédateurs, les expéditions humaines et pour s'assurer que tout est normal aux alentours. En cas de besoin, ils peuvent également chasser ou aider à régler des conflits entre les habitants de la cité.

Sachant que des disparitions leur causeraient plus de problèmes qu'autre chose, les Sentinelles n'ont jamais tué ou kidnappé d'humains, cela même s'ils comptent des réfugiés du continent Sieg parmi leurs rangs. Ils préfèrent les détourner de leur chemin par des moyens plus pacifiques et discrets, et ainsi garder le secret sur leur cité.

Trois Sentinelles ont été chargées de surveiller le dispositif de camouflage installé par les réfugiés afin de rendre la cité invisible au-dessus de la canopée, et de s'occuper de la maintenance de l'appareil.

Les Sentinelles sont à la disposition de tous les habitants d'Astarven, mais les ordres de Staël, chef de la cité, prévaudront toujours sur les commandes de n'importe quel autre Astarvennien.

La Garde de Mârak

La Garde existe depuis les débuts de la cité des montagnes, il y a plus d'un millénaire. D'abord uniquement chargée de protéger la famille royale, son rôle s'est étendu à faire respecter la loi dans la cité de plus en plus peuplée.

Les Gardes s'engagent jeunes, et s'entraînent régulièrement même après leur nomination. Si une grande partie d'entre eux connaissent la magie et savent très bien s'en servir, ceux qui n'en sont pas capable trouvent leur bonheur dans les armes à Siral qui remplissent leurs armureries. Ces armes peuvent parfois paraître exagérées alors que la cité ne connaît aucun ennemi, mais les Mârakiens ont toujours été prévoyants.

Les Gardes suivent un entraînement rude et une discipline de fer, mais ils n'en sont pas moins intelligents. Souvent, ils règlent les conflits mineurs par eux-mêmes comme ils sont autorisés à le faire, et en font rapport à leur supérieur, qui doit s'assurer qu'aucun Garde n'abuse de son autorité. La vie à Mârak est stricte et parfois brutale, mais les Gardes sont en règle générale très respectueux de la loi.

La Garde est divisée en deux : Les Ailes (à gauche sur l'image) et les Serres (à droite). Les premiers constituent la garde aérienne, comprenant les Mârakas capables de voler, et les autres restent sur terre. Si les Ailes possèdent un avantage indéniable, les Serres n'en sont pas moins dangereuses. Chacune est représentée par un capitaine, qui reçoit ses ordres du Conseil et de la Reine.
Les liens entre Gardes sont puissants ; Areth Erâkmir, ancienne Aile et actuelle Première Conseillère, est toujours un peu considérée comme leur capitaine.


Anges


Les Anges Éternels

Les anges ont très peu d'institutions, l'administration y est quasiment inexistante et chaque ange a de quoi remplir ses besoins. Ce qui se rapproche le plus d'une police ou de représentants du couple royal est le groupe des Anges Éternels.

Ceux-ci se comptent sur les doigts de la main. Malgré leurs extraordinaires connaissances, les Anges préfèrent ne pas trop se mêler de la vie et de la mort, surtout après l'incident que fut Machin.
Les Anges Éternels sont des morts revenus à la vie grâce au savoir et à la puissance des anges. Débarrassés de leurs émotions et de leurs peurs, rendus surpuissant et insensibles à la douleur, au temps et aux besoins naturels des êtres vivants, ils sont les gardiens de leur royaume.

Leur mission principale est de chercher les objets magiques éparpillés sur Sirala afin d'éviter les catastrophes sur le monde d'en-bas. Ils comptaient éviter des abominations comme la Guerre de Sept ans, mais leur estimation de la technologie humaine fut ébranlée lorsqu'ils découvrirent brutalement leur maîtrise du Siral.
Une fois récupérés, les objets sont confiés à la toute première Ange Éternelle, la Voyante de la Tour de Cristal, Safiriana, considérée comme la plus puissante des Anges Éternels.

Ces Anges sont reconnaissables aux marques colorées et aux joyaux incrustés dans leur peau. Même s'ils sont débarrassés de leurs émotions les plus violentes, ils sont toujours dotés de personnalités distinctes et sont considérés comme des anges à part entière. Comme les anges normaux, ils peuvent être humains ou hybrides.
Un Ange Éternel est immortel, mais il peut être affaibli et renvoyé à Hiéropolis où il devra reprendre des forces, ou même disparaître si son énergie est poussée à ses limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sirala.superforum.fr
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inventaire des organisations criminelles et ennemis publics de la République
» Les Institutions Musicales à la Cour de Louis XIV
» e ♦ La répartition du pouvoir et les organisations
» Le débat sur la question du protectorat
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?

Sirala :: Dossiers-